jeudi 25 janvier 2018

Stoppez les bulldozers, créez une association écologiste



On l'ignore bien souvent mais pour créer une association reconnue par la préfecture, il suffit d'être au moins deux. Cette "association" de fait, devient alors une personne morale. Elle peut ainsi recevoir des dons et des subventions ou encore saisir la Justice


Pour créer une association vous n'avez pas besoin d'un capital de départ et l'adresse de votre résidence est suffisante. Ceci est possible car une association ne peut pas être créée dans un but lucratif. En revanche, si elle possède un compte à son nom, une association déclarée peut récolter des dons, réaliser des ventes de manière marginale ou organiser des événements sponsorisés.

Une association a aussi le droit d'embaucher des salariés même si la "loi de 1901" précise que: "l'activité de l'association ne doit pas enrichir directement ou indirectement l'un de ses membres". Ainsi, pour prévenir d'éventuelles dérives, les gestionnaires ayant un droit de vote sont forcément bénévoles et ne peuvent pas être rémunérés à plus de 75% d'un smic, même dans une association structurée de manière professionnelle. C'est pour cette raison que dans ces dernières, le président aura souvent un rôle symbolique alors que le véritable responsable sera nommé "délégué général" ou "directeur général".

Néanmoins les associations ayant recours au travail salarié sont relativement peu nombreuses (15% seulement des 1,3 million d'associations françaises). Cela n'empêche pas le monde associatif d'employer près de 5% des salariés français avec 1,8 million de personnes à temps complet ou partiel.


Des associations écolos avec une action locale ou nationale


Certaines associations sont reconnues pour leur expertise et/ou pour leurs actions relayées par les médias de masse ou alternatifs. Et dans ce domaine, il n'y a pas que les ONG les plus médiatiques qui agissent efficacement pour l'environnement. Une plus petite association comme Générations futures ne pénètre pas dans les centrales nucléaires mais réalise des études scientifiques sur la nocivité des pesticides ou intente des procès retentissants aux multinationales de l'agrochimie. Évidemment ces actions ont un coût global qui se compte parfois en centaine de milliers d'euros par an. C'est l'une des raisons pour lesquelles le public est souvent sollicité. Car l'influence d'une association environnementale est souvent intimement liées à son indépendance morale et financière vis à vis de l'Etat et du secteur privé. Mais toutes les associations n'ont pas vocation à défendre l'écologie à l'échelle du pays.

Leurs "missions" dépendent essentiellement de leurs statuts. La rédaction de ces derniers s'avère donc cruciale comme expliqué sur le site du Carrefour des Associations Parisiennes. En effet, les statuts définissent le cadre d'action de votre association et doivent être envoyés à la préfecture. Toute modification a posteriori vous coûtera alors une quarantaine d'euros. Pour éviter les erreurs majeures, appuyez-vous sur ce modèle de statut rédigé par le site de l'association écologiste "Frene 66".


Quelle thématique environnementale choisir ? 


Vous envisagez de lancer une association pour mobiliser autour de la création de pistes cyclables dans votre ville ou vous opposez à l'extension d'une carrière cimentière sur des terres agricoles en plein cœur d'un parc régional. Il existe à coup sûr des combats qui attendent d'être menés dans votre région. Ils concernent la défense de la nature et de la faune, l'amélioration du cadre de vie, la protection de l'eau, des sols, des paysages, la lutte contre les pollutions et les nuisances... Dans le domaine de l'environnement, il est possible d'agir soit sur les parties prenantes, soit sur l'environnement lui même (plantation d'arbres, recensement d'espèces etc). Prenez le temps de la concertation avant de faire un choix qui vous engagera pendant plusieurs années !

Quand votre association aura atteint sa vitesse de croisière, vous aurez la possibilité d'être reconnu d'utilité publique afin de permettre à vos soutiens de déduire de leurs impôts 66% de leurs dons (donner 50 euros leur reviendra à seulement 17 euros). Il est également possible d'adhérer à des fédérations d'associations telles que "France Nature Environnement" ou "Sortir du nucléaire" et ainsi bénéficier de synergies pour porter votre combat. Enfin, les associations très structurées peuvent être agréées par les administrations régionales voire nationales, si elles remplissent certaines conditions telles qu'un fonctionnement véritablement démocratique ou encore une transparence financière grâce à la publication officielle de leurs comptes. Elles peuvent alors participer aux instances consultatives des politiques environnementales. A vous de jouer !

Michaux Jérémi


Pour aller plus loin :

Exemple de statuts pour une association environnementale

Un décryptage intéressant du monde associatif écolo


Et puis aussi une vidéo de l'émission "La Quotidienne" sur le montage d'une association :