dimanche 6 septembre 2015

Les brèves écologiques de la semaine 36

Semaine du 31 août au 6 septembre 2015




Rainbow Warrior : 30 ans après, les excuses du poseur de bombe pour la famille du mort et pour Greenpeace

30 ans après, interviewé par Médiapart, le colonel Jean-Luc Kister, le poseur de la bombe qui a coulé le Rainbow Warrior dans la nuit du 10 au 11 juillet 1985, raconte, à visage découvert, dans les moindres détails, ce qu’il s’est passé. Et ses premiers mots sont des excuses pour la famille de Fernando Pereira, pour Greenpeace et pour le peuple néozélandais. L'attentat avait été orchestré sous le mandat de François Mitterand qui avait toujours nié l'implication de l'Etat français. A lire ici


Industrialisation accélérée et report des normes environnementales pour les agriculteurs

Pas moins d'un milliers de tracteurs ont déferlé sur la Capitale ce jeudi à l'initiative de la FNSEA, le syndicat dirigé par Xavier Beulin, également président du géant de l'agro-industrie Avril-Sofiproteol. Devant la menace de blocage, le gouvernement a annoncé le déblocage rapide de 3 milliards d'euros pour l'industrialisation du monde agricole, et un moratoire de six mois sur toutes les nouvelles normes environnementales. A lire ici


Le ministère de l'Ecologie veut autoriser de plus grands panneaux publicitaires

Un projet de décret d'application prévoit que le règlement local de publicité intercommunal autorisera des panneaux publicitaires sur pieds de 12 m² dans les petites communes faisant partie d’une unité urbaine de plus de 10.000 habitants. Or ces grands panneaux publicitaires, qui constituent une pollution visuelle, étaient interdits dans ces petites villes depuis les années 1980. A lire ici




Un paquebot à quai pollue autant qu'1 million de voitures

C'est le résultat d'une étude de France Nature Environnement qui montre chiffre à l'appui que même à quai, les moteurs des immenses navires de croisière sont responsables d'une pollution majeure. Ainsi l'association FNE leur attribue une grande partie des 60 000 particules extrafines par centimètre cube mesurées près du terminal de croisière de Marseille, contre 3 000 particules par centimètre cube au parc du Pharo, à quelques centaines de mètres de là. Il faut dire que le fioul lourd utilisé par les navires possède une teneur en soufre plus de 3 500 fois supérieure à celle du diesel automobile. or même à quai et sans passagers, les moteurs continuent de tourner pour alimenter en électricité les cuisines, les restaurants, les salles de loisirs ou l'air conditionné. A lire ici


La richesse protège aussi contre la pollution atmosphérique


Lors des pics de pollution, les habitants de Paris appartenant à des catégories sociales défavorisées ont un risque de décéder trois fois plus important que les autres. Ces inégalités sociales face à la pollution sont pour la première fois démontrées par une étude menée par des chercheurs de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). A lire ici


18 millions d’hectares de forêts perdus en 2014

Selon les données publiées par le Global Forest Watch obtenues grâce à une surveillance des satellites du programme Landsat de la NASA, l'année dernière, fût l'une des pires du 21ème siècle pour la perte de la couverture forestière. Des pertes qui représentent deux fois la superficie du Portugal ou 25 millions de terrains de football. Vertigineux. A lire ici


Le réacteur nucléaire de Flammanville coûtera 10.5 milliards d'euros contre 3 mds annoncés

Le décalage entre le prix annoncé initialement et le coût annoncé cette semaine par EDF a explosé puisqu'il est de 10.5 mds et le délais repoussé de 7 ans pour une inauguration en 2018. Ainsi, compte tenu de son prix, l’EPR de Flamanville devrait produire un "MWh supérieur à 100 euros" (contre environ 45 euros pour le parc actuel). Un coût qui la rend plus chère que certains parcs éoliens qui nécessitent 70 euros d'investissement pour produire chaque MWh . A lire ici


65% des déchets électroniques européens ne sont pas recyclés

Seul 35% des 9,5 millions de tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques européens ont été recyclés en 2012. Les 65% restants ont été exportés, dans des conditions non conformes. Ce sont ainsi plus de 6 millions de tonnes de DEEE qui ont échappé aux circuits de traitement mis en place. A lire ici



COP 21 : Nouvelle réunion mais pas d'avancée

Réunis à Bonn du 31 août au 4 septembre, les représentants des 196 Etats-membres de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ont échoué à réduire le texte de 84 pages encadrant le futur accord. Ce dernier doit être signé à l’issue de la COP 21, qui se déroulera à Paris en décembre prochain avec l'objectif de limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici la fin du siècle. A lire ici


Pour plus d'actu, notre fil Twitter : @Env_Energie