vendredi 21 août 2015

Taxe carbone : la plus grande fraude de l'histoire

Aline Robert

Souvenez-vous, c'était en 2010, les médias évoquaient une vague histoire de fraude sur le tout nouveau marché du carbone. Vous savez, ce marché qui concerne les industriels les plus polluants qui doivent acheter en bourse des "quotas carbone" moyennant un coût supplémentaire qui devait les contraindre à investir dans des technologies plus propres. Sauf que c'est l'exact contraire qui s'est produit.

Avec talent, la journaliste Aline Robert nous explique pourquoi, dans son livre Carbone connexion. Ce faisant, elle décrypte rien de moins que le plus gros casse de l'histoire dans lequel tous les européens se sont fait "plumer". Ce dernier a été rendu possible à cause d'une libéralisation des procédures de contrôle permettant l'accès à ce marché du carbone.

Une erreur de débutant, qui jette l'opprobre sur le législateur qui avait conçu le mécanisme. Et qui a permis à des escrocs de faire disparaître dans des paradis fiscaux, près de 20 milliards d'euros de TVA, avancés par les états européens, avant de se réfugier dans des pays refusant systématiquement leur extradition.

Des états que nos politiciens qualifient pourtant régulièrement "d'états amis". L'argent de la fraude a ainsi été principalement investi en Israël, à Dubaï et au Pakistan. Une fraude qui a aussi rendu inutile les efforts de réductions fixés aux industries européennes concernant leurs émissions de CO2. Car, pourquoi investir dans des technologies sobres quand on peut continuer à émettre autant de carbone qu'on le veut en achetant des quotas, en dessous du prix du marché. En effet, les fraudeurs cherchaient uniquement à récupérer les fameux 20% d'avance à la TVA reversée par chaque Etat et revendaient souvent à perte les quotas qu'ils achetaient.

En lisant ce livre, vous comprendrez mieux cette grotesque arnaque boursière. Une arnaque qui a étonnement perduré pendant près de deux ans, et ce malgré les avertissements répétés des autorités de contrôle des marchés. Le plus grand scandale financier de l'histoire, que l'Europe a voulu étouffer. 


Si vous souhaitez comprendre ce plus grand casse de l'histoire, lisez le livre Carbone Connexion d'Aline Robert aux éditions Max Milo en vente ici