samedi 2 mai 2015

L'Actualité green de la semaine 18


Tracé de feu l'autoroute ferroviaire Atlantique

(Semaine du 27 avril au 3 mai)

Un agriculteur poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes avec des pesticides

Pour avoir refusé de traiter sa vigne avec des insecticides, en s'opposant aux injonctions préfectorales pour lutter contre une maladie de ces plantes, un vigneron bio de Bourgogne est convoqué devant la justice. L'homme justifie son refus des traitements préventifs par le fait que la préfecture du Rhône ne l'exige pas et que son exploitation se trouve à cheval entre les deux départements. Pour rappel, en décembre dernier, Emmanuel Giboulot, un autre vigneron bio bourguignon, avait été relaxé en appel à Dijon pour avoir refusé de traiter sa vigne contre la même maladie. A lire ici


La pollution de l'air coûte chaque année 1400 milliards d'euros aux européens 

Plus de 1 400 milliards d’euros : c’est ce que coûte chaque année à l'économie européenne les quelques 600 000 décès prématurés et les pathologies engendrées par la pollution de l’air. C'est la conclusion édifiante d’une étude publiée mardi 28 avril par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), portant sur 53 pays de la région Europe. En France, ce montant, évalué à 48 378 millions d’euros, représente 2,3 % du PIB national. A noter que la Commission européenne vient de réitérer ses menaces de procès pour absence de mesures concrètes de la France sur le problème de la pollution de l'air. A lire ici


L'autoroute ferroviaire Atlantique enterrée par l'Etat

Il n'y aura pas de troisième autoroute ferroviaire en France après celle reliant la Savoie à l'Italie et Perpignan au Luxembourg, déjà inaugurées. En effet, le gouvernement a décidé que le projet qui s'étendait de Douai jusqu'à Bayonne et devait permettre le report vers le chemin de fer de 500 000 poids-lourds par an ne verrait pas le jour.

Le secrétaire d'Etat aux transports Alain Vidalies justifiait jeudi ce revirement par les nuisances générées pour les populations limitrophes et par un manque de viabilité financière. Pour de nombreux observateurs, il est possible que l'autoroute ferroviaire Atlantique fasse les frais de la disparition de l'Ecotaxe qui devaient permettre le financement du projet, estimé à 375 millions d'euros. Soit moins de la moitié de l'amende que l'Etat devra régler à la société Ecomouv qui avaient en charge la gestion de l'Ecotaxe. A lire ici


L'Eglise anglicane se désinvestit des pétroles et gaz bitumineux

L'une des Églises les plus riches au monde, celle d'Angleterre, a annoncé qu'elle allait abandonner tout investissement dans le charbon et le pétrole de sables bitumineux. Cette sortie de ces sources d'énergie, parmi les plus polluantes, constitue une victoire pour les associations écologistes qui poussent les investisseurs à s'en retirer. L'Église va ainsi vendre l'équivalent de 12 millions de livres d'actifs dans les activités d'exploitation de charbon et de pétrole de sables bitumineux. Elle va aussi aussi cesser d'investir dans des entreprises dont plus de 10 % des revenus proviendraient de l'exploitation de ces sources d'énergies fossiles. L'Église anglicane possède au total quelques 9 milliards de livres d'actifs. A lire ici