dimanche 12 avril 2015

Actualité verte de la semaine ( 6 avril - 12 avril )



Greenpeace prend d'assaut une plate-forme pétrolière de Shell

L’ONG Greenpeace a pris d’assaut une plate-forme pétrolière de Shell située sur un remorqueur, lequel se dirige vers l’Arctique. L'objectif est de protester contre les forages dans cette zone maritime internationale qui est pourtant cruciale pour la reproduction de nombreuses espèces marines. Greenpeace entend ainsi alerter sur les dangers de l'exploitation pétrolière. Six membres de l'association ont prévu de camper sur la plateforme de 38 000 tonnes, la Polar Pioneer. Ils ont embarqué à 1 200 km au nord-ouest d'Hawaï.
A lire ici


Un rapport sur une nouvelle méthode de fracturation enterré par le gouvernement 

Le gouvernement aurait enterré en secret un rapport commandé par Arnaud Montebourg lorsqu'il était ministre du Redressement productif selon une information du Figaro confirmé par l'intéressé. Ce rapport concluait à la possibilité de fracturer les roches de schistes à l'aide d'un gaz, le fluoropropane afin de récupérer gaz et pétrole de schiste. Selon ce rapport, la majeure partie du gaz injecté pourrait être ainsi récupéré alors que la technique ne nécessiterait pas d'eau pour fonctionner. Le problème c'est qu'elle n'a encore jamais été testée.
A lire ici


Fukushima : Des traces de radioactivité retrouvées sur les côtes canadiennes

Fukushima n'en fini plus de faire l'actualité. Le dernier épisode en date est la découverte de traces de radioactivité sur les côtes de Vancouver au Canada. Du césium 134 et du césium 137 y ont ainsi été détectées le 19 février dernier alors que l'île est située à 7000 km de la centrale de Fukushima. Cette découverte repose la question des écoulements vers la mer de l'eau radioactive utilisée jusqu'à aujourd'hui pour refroidir le combustible nucléaire en fusion.
A lire ici


La mairie de Paris propose un ambitieux "plan vélo"

La mairie de Paris est décidément très active en ce qui concerne la qualité de vie et la santé de ses habitants, puisque après avoir annoncé le bannissement prochain des diesels du centre-ville, elle propose de faciliter grandement les déplacements à vélo. Pour cela, la mairie compte doubler le nombre de kilomètres de piste cyclable, mais aussi de n'autoriser à rouler à 50 km/h que sur les grands axes de la capitale. Le reste des voies se verra imposer une limitation à 30 km/h comme c'est déjà le cas autour des écoles et dans certaines zones piétonnes.
A lire ici


Un rapport de l'Ademe conclu que les énergies renouvelables ne sont pas plus chères que le nucléaire

Il aura fallu que Médiapart révèle ce rapport qui devait initialement être publié ce mois-ci, mais dont la publication a été repoussée à la fin de l'année, sans doute pour cause de conclusions dérangeantes à un moment où la loi de transition énergétique est débattue au Parlement. Il faut dire que le Sénat a récemment réussi à faire disparaître de cette loi l'objectif de réduction du nucléaire de 75 à 50% du mix électrique en 2025 promis par le candidat Hollande et mainte fois réaffirmé depuis.
Ce rapport de la très influente Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie confirme ce que les associations spécialisées sur les questions énergétiques telles que Greenpeace répètent à l'envie. Le nucléaire n'est pas moins cher que les énergies renouvelables. A lire ici


Nouvel épisode de pollution de l'air

Un épisode de pollution aux particules fines dû au trafic routier et aux épandages agricoles a touché plusieurs villes françaises depuis mercredi. Une amélioration est intervenue samedi alors que le seuil de déclenchement des procédures telles que la gratuité des transports et la circulation alternée devaient être mis en place en Île-de-France comme c'est la procédure au bout de quatre jours consécutifs de pollution. L'épisode qui succède à celui de mars a été l'occasion pour la maire de Paris Anne Hidalgo de réitérer sa demande de durcir les procédures applicables par l'Etat en cas de pics de pollution dans la région. A lire ici