vendredi 9 janvier 2015

Devenez consomacteur à moindre frais


Difficile d'écrire un article après la tragédie. C'est normal puisque les membres de Charlie Hebdo faisaient parti des journalistes les plus efficaces et les plus courageux à défendre la liberté d'information et d'expression. A côté de ces géants, on se sent forcément tout petit. Pourtant l'océan est fait de gouttes d'eau et toutes ont leur importance. A mon niveau, je voulais donc rendre hommage à leur engagement en rédigeant un article sous forme d'éditorial dans lequel je me livre plus que d'ordinaire sur un sujet d'actualité, la surconsommation.

Mon point de départ pour cet article est la période d'achat effrénée qui se déroule tout les six mois et ce, durant plus d'un mois. Et oui je me suis intéressé à la folie des soldes qui apparaît d'autant plus incongrue cette année que leur lancement a coïncidé avec la survenue de la tragédie.

Les soldes d'hiver 2015 ont donc commencé mercredi dernier et s'achèveront le 17 février prochain. Comme à chaque fois, elles seront à l'origine d'une fièvre consumériste. Comme à chaque fois, des milliers de français achèterons des objets et des vêtements dont ils n'ont pas réellement besoin.

Nous savons pourtant depuis une enquête d'Envoyé Spécial que les vêtements que nous mettons avec bonne conscience dans les containers de recyclage ne bénéficient quasiment jamais aux pauvres. Au contraire, ils alimentent un commerce lucratif pour certains et qui est source de pollution en Afrique. Nous ne pouvons donc pas fermer les yeux sur cette situation en nous disant que nous faisons une bonne action en consommant plus.

Nous savons aussi que nos achats ont une empreinte carbone qui est d'autant plus élevé que les produits que nous consommons ont été fabriqué loin. Nous savons que ce n'est pas uniquement grâce à de la main-d'oeuvre pas chère dans les pays pauvres que des entreprises produisent des biens à des coûts dérisoires. C'est aussi parce qu’elles se préoccupent peu de la santé de leurs salariés, mais aussi des populations locales en dégradant durablement leur environnement. D'autres fois ces prix bas sont obtenus "grâce" au travail d'enfant en âge d'être scolarisés. Pourtant rien n'est définitif... et l'océan, aussi vaste soit-il n'est-il pas constitué de gouttes d'eau ?




Les plus consuméristes ont aussi le pouvoir d'agir


Nous pouvons tous faire quelque chose, et les plus consuméristes d'entres nous sont aussi ceux qui peuvent le plus faire évoluer les choses. Je ne suis pas naïf au point de penser qu'ils ont dépassé le titre de cet article. Aussi, ce sera à nous qui sommes mieux informés de ces enjeux de leur faire passer le message. Il est souhaitable de consommer moins, de gaspiller moins, de préserver plus. Le temps qui vient est celui de l'action individuelle et collective.

Il est possible de faire beaucoup de chose pour améliorer notre vie et celle des autres. Nous savons quoi faire et nous savons que cela nécessitera un grand courage. Faisons le pour nous, faisons le pour nos enfants ! Faisons le petit à petit ! Faisons le pas à pas ! Faites votre part en décidant d'une bonne résolution que vous réaliserez à l'avenir !

C'est pour elle !
Il est possible de :
  • Privilégier quand c'est possible le Made in France et le local (non pas par nationalisme, mais pour l'empreinte carbone et le respect des normes sanitaires et de travail).
  • Acheter moins de biens en réduisant les tentations (pubs, et en résistant à la pression sociale...)
  • Privilégier de temps en temps les petites structures à la la grande distribution, car si c'est plus cher, les rapports sociaux sont aussi plus humains et les agriculteurs mieux rémunérés.
  • Refuser la violence faite aux animaux, notamment dans les fermes usines en consommant moins, mais mieux.
  • Ne pas consommer de protéine animale à tous les repas
  • Consommer responsable, bio ou solidaire.
  • Soutenez une association avec du temps ou de l'argent
  • Privilégier les modes de déplacements les moins polluants (vélos, trains, métros, bus...)
  • Réduire notre consommation électrique car en France elle est à 75% d'origine nucléaire. 
  • Prendre soin de notre santé en réduisant malbouffe, alcool, drogues ou médicaments.
  • Faire du sport pour garder la forme et être ainsi plus aimable pour nos proches.
  • Ne faisons pas le mal, faisons plutôt le bien !
En ce triste début d'année 2015, il est plus que jamais question d'évolution. Des bonnes résolution il y en a milles autres que j'ai oubliés ou auxquelles je n'ai pas pensé. Pour ce choix que vous ferez, vous serez plus souvent critiqué que récompensé. Car si votre décision ne changera pas le monde, elle le fera évoluer et ça peu en bousculer certains. Mais surtout, n'oubliez pas que le futur ne nous appartient pas, il est à nos enfants ! Pour qu'il soit le plus radieux possible, ils ont besoin de décisions concrètes aujourd'hui. Quelle est la vôtre ?

C'est pour vous !


.