mercredi 22 octobre 2014

Vidéo : La guerre des graines


Saviez-vous que la loi française interdit de vendre ou d'offrir les graines récoltées dans ses champs ?
Saviez-vous qu'en 100 ans, pas moins de 75% des graines cultivées dans le monde ont disparu ?

C'est ce que vous apprendrez en visionnant le documentaire La guerre des Graines produit par le site internet la Télé Libre. Mais ce n'est pas tout. Près de 95% des semences de maïs en France seraient volontairement rendues stériles pour empêcher aux agriculteurs de les resemer. Le bénéfice pour l'industrie des biotechnologies se chiffrerait en centaine de millions d'euros. Ces plantes qui ne produisent pas de graines viables représentent déjà 1/3 des semis français.

Les agriculteurs qui profitent d'une productivité accrue de ces semence sont pourtant contraint chaque année de racheter leurs graines à Monsanto, Syngenta ou BASF. Autre la disparition de la biodiversité, l'autre corollaire de ce monopole sur les graines est évoqué par le responsable du réseau Semences paysannes, Guy Kastler : "Aux Etats-Unis le prix des semences brevetées à été multiplié par trois en moins de 15 ans".


En Inde les agriculteurs s'endettent pour acheter des graines stériles


La journaliste qui réalise le reportage "fait un saut" en Inde pour enquêter sur les effets de la privatisation des semences. Là-bas des dizaines de milliers d'agriculteurs se suicident chaque année. Quelle est la part de ceux qui le font à cause d'une dette contractée pour acheter des semences brevetées ?

Vandana Shiva, une figure forte de la société civile pense qu'ils sont nombreux à être victime de la prédation des entreprises de biotechnologie. Cette scientifique engagée a donc créé une banque de graines pour offrir une alternative aux agriculteurs et reconquérir le terrain laissé par l'Etat indien aux semenciers.

Plus loin, mme Shiva nous montre une variété de graines très ancienne que Monsanto a pourtant réussi à faire breveter. Elle explique que son association a dû aller devant la justice indienne pour que les agriculteurs aient de nouveau le droit de l'utiliser librement.

De retour en France, on découvre l'association Kokopeli qui continue à distribuer des graines libres. Une forme de résistance qui lui occasionne de coûteux procès avec les industriels.

La guerre des graines, un film réalisé par Stenka Quillet et Clément Montfort :