samedi 2 novembre 2013

Des miroirs géants pour éclairer un village de Norvège


Le soleil, c'est la santé ! Les habitants d'un village de Norvège l'ont bien compris. Eux qui vont bientôt pouvoir profiter de ses bienfaits, même au cœur de l'hiver. Car jusqu'à présent, lors de la période hivernale, le petit bourg enclavé entre deux moyennes montagnes ne recevait pas les rayons directs du soleil.


Les 3.500 habitants de Rjukan vont pouvoir profiter des bienfaits d'Hélios grâce à trois immenses miroirs installés sur une des deux montagnes qui enserrent le village. A l'image du tournesol qui suit la course du soleil pour capter ses photons, les miroirs se déplacent en fonction de la position de l'astre afin de continuellement réfracter sa lumière vers une petite place du village.

Le fait de renvoyer les rayons du soleil vers une surface plus grande qu'une place aurait nécessité d'installer beaucoup plus de panneaux. A cnq millions d'euros l'installation des trois panneaux, cela aurait été compliqué. En tout cas, les habitants de Rjukan vont redécouvrir les joies de se retrouver sur la petite place du village pour discuter et prendre un bain de soleil.

Une technique héritée des fermes solaires thermiques


La technique qui consiste à concentrer les rayons du soleil en un point est connue des fermes solaires thermiques ou CSP (concentrated solar power). Il s'agit d'orienter des milliers de miroirs pour qu'ils renvoient la lumière en direction d'une énorme cuve de sel fondu dont la température atteint plusieurs milliers de degrés. Ce contenant est au contact d'un circuit secondaire d'eau. La pression du liquide qui augmente avec la température fait tourner des turbines qui produisent du courant.

Etant donné la température atteinte au point de convergence des rayons lumineux, il vaut mieux que les miroirs de Rjukan aient été correctement paramétrés par l'artiste Martin Andersen dont l'oeuvre a valeur d'utilité publique.


Vidéos expliquant le fonctionnement de l'installation :