vendredi 10 mai 2013

Tesla, le constructeur de voiture zéro-émission fait des bénéfices


La Tesla S
Le constructeur de voitures électriques sportives, Tesla a dégagé des bénéfices pour la première fois de sa jeune histoire. La nouvelle prouve que la voiture zéro-émission a, un présent et un avenir... dans le luxe bien-sûr.


Après être passé plusieurs fois au bord du dépôt de bilan, et s'en être sorti grâce à deux prêts du gouvernement américain pour plusieurs centaines de millions de dollars, Tesla a le vent en poupe. La marque de véhicules de luxe 100% électrique crée, il y a dix ans, a réalisé des bénéfices pour la première fois de son histoire durant le 1er trimestre de cette année.

L'information a été révélée cette semaine par son médiatique président Elon Musk, l'un des fondateurs du système de paiement en ligne PayPal. A l'annonce de cette bonne nouvelle, mercredi 8 mai, l'action de l'entreprise côtée en bourse a atteint son plus haut niveau à 73 dollars alors qu'elle avait débuté à 17 dollars en 2010. Il faut dire que depuis quelques mois les prémices du passage des comptes de Tesla dans le vert étaient là.

A l'avant-dernier trimestre de l'année dernière, la société accusait un déficit de 110 millions de dollars puis de « seulement » 90 millions de dollars le trimestre suivant. Sur les trois premiers mois de l'année et malgré la fameuse « conjoncture économique défavorable », l'entreprise a engrangé 15 millions de dollars de recettes. Il est vrai que le positionnement haut de gamme de ses véhicules lui permet de bien résister puisque le vieil adage « le luxe ne connaît pas la crise » se confirme.


A 70 000 dollars, la Tesla S se vend bien

Elon Musk présente la Tesla X en février 2013
Le succès de la berline sportive baptisée « Tesla S » a tiré les ventes de la marque vers le haut depuis sa sortie mi-2012. A tel point, qu'aux États-Unis, la Tesla S s'est vendue bien mieux que les autres voitures électriques que sont la Chevrolet Volt (4421 ventes) et la Nissan Leaf (3695 ventes). Un comble pour une auto de luxe face à des modèles grand-public.

Car si vous souhaitez acquérir une Tesla S sachez qu'aux États-Unis où elle est produite, le modèle de base coûte environ 72 400 $ et vous permet grâce à l'importance de son pack de batterie de 85 kWh (4 fois plus important que celui d'une Nissan Leaf) de parcourir plus de 400 kms. Une version plus performante qui rivalise sans problème avec n'importe quel bolide et passe de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes pour 15 000 dollars de plus.

D'une certaine manière, elle participe à rendre les voitures électriques attirantes aux yeux de nombreux passionnés de sport mécanique. Sa petite sœur aux faux-airs de cross-over, la Tesla X qui devrait sortir en 2014 pourrait confirmer la pérennité des choix stratégiques de la jeune entreprise américaine.

source: Mother Nature Network


Vidéo de la Tesla S par le magazine Consumer Report (USA)